Objectifs (en termes de compétences)
saisir la place et le rôle du droit canonique dans la vie et la pratique de l'Église ; percevoir comment le donné ecclésiologique y est mis en oeuvre concrètement ;
- utiliser les documents et les instruments de travail en droit canonique, dont les textes du Code de droit canonique de 1983 ;
- d'articuler ecclésiologie, théologie pastorale et droit canonique.

Objet de l'activité (principaux thèmes à aborder)
Pour atteindre cet objectif, le cours aura pour objet une réflexion sur la raison d'être, la nature, les buts et les limites d'un droit canonique dans sa relation avec la théologie d'une part et avec la vie concrète de l'Église catholique d'autre part.

Plan du cours 2015
Après une introduction historique et conceptuelle, le cours présente les grands lieux du droit canonique contemporain : quels en sont les enjeux et les pratiques concrètes, en général, à partir de la structure du Code de 1983, et en particulier à partir de la notion de droits fondamentaux des fidèles. Au gré de ce parcours, la pertinence ecclésiologique du droit canonique est interrogée de façon à saisir la portée des débats relatifs à la « théologie du droit canonique ».

Introduction
Histoire du droit canonique : d’une pratique à une science
La variété des normes canoniques
La pratique du droit canonique et du Code de 1983
Présentation du parcours de codification
Analyse des structures du code
Institution et droits fondamentaux
Les grands enjeux doctrinaux.
Les grands enjeux pratiques.
L’application dans le temps et le droit naturel
L’application personnelle et l’œcuménisme
Conclusions : Théologies du droit canonique : entre droit, pastorale et théologie
Incertitudes théologiques et conflits ecclesiologiques